Communiqué exceptionnel

Préambule :

Depuis plusieurs semaines, les salariés du Remplaçant se sont mis en grève illimitée pour protester contre les agissements du patronat, représenté en la personne de M. Comte Anonyme. Les salariés ont fait valoir de leur droit de grève pour dénoncer les conditions humiliantes ainsi que les actes que la direction les oblige à exécuter. En tant que personnages de roman, ils se sentent outrés par la voie que prend cette histoire et le font savoir en refusant catégoriquement de reprendre le travail tant qu’un accord n’aura pas été trouvé.

Le texte qui suit vaut pour accord entre la direction, représentée par M. Comte Anonyme, et le F.O.U.T.R.E (Front des Ouvriers Unis et Très Remontés Envers ce gros con de patron de merde), syndicat majoritaire représenté par le délégué du personnel, M. Vincent G.

Cet ANI (Accord National Interprofessionnel), signé ce jour, a permis d’accorder de nouveaux droits aux salariés (volet « Sécurisation et évolution des parcours individuels et professionnels » – Cf. Titre I) et permet au patronat une meilleure flexibilité de l’entreprise (volet « Je peux licencier comme un porc les gens qui me cassent les burnes ou si je décide de délocaliser parce qu’un Chinois, ça coûte moins cher qu’un Français » – Cf. Titre II). En outre, un Titre III exceptionnel (volet « Évolution du rôle qui incombe à M. Harold Spetcher ») vise à statuer sur le sort de M. Harold Spetcher, fabricant de jouets du Shomoland et personnage de roman.

 Titre I : Sécurisation et évolution des parcours individuels et professionnels.

Article 1 : La vulgarité et la grossièreté sont bannies définitivement du Remplaçant.

Article 2 : Le patronat, représenté par M. Comte Anonyme, s’engage à ne plus intervenir dans le fil de l’histoire. Si jamais il ne respectait pas cette clause, il se verrait dans l’obligation de démissionner immédiatement de son poste de directeur et de confier la suite de l’histoire à un autre écrivain.

Article 3 : Le salaire du délégué du personnel est multiplié par cinq et lui est octroyé un treizième, quatorzième et quinzième mois avec effet rétroactif sur cinq ans. Cet article n’est pas applicable pour les autres membres du personnel.

Article 4 : En cette période de crise économique, il est important de garantir des sécurités aux salariés. Il a donc été décidé de créer un passeport formation pour tous les membres du personnel. Ce passeport, individuel, permet d’acquérir des droits à la formation tout au long de la vie. Le salarié peut en user pour développer des compétences qu’il n’aurait pas ou qu’il souhaiterait renforcer. En tant que personnages de roman, les formations accessibles sont référencées à l’annexe 1 du présent accord. Pour mettre en œuvre une session de formation, le salarié doit en informer la direction dans les 3 pages précédant un événement majeur et qui imposerait la présence du personnage au sein du roman. Si la présence du personnage n’est pas requise, le salarié peut s’absenter pour une durée allant de 5 à 15 pages pour se former. Une fois la formation terminée, le salarié réintègre son ancien poste de personnage de roman avec les mêmes avantages qu’avant sa formation (salaire, rôle, etc.). Néanmoins, pour ne pas nuire au bon déroulement de l’intrigue du roman, il est demandé au salarié de déposer une demande de formation avec les mentions suivantes : nom, prénoms, fonction, n° de sécurité romanesque, formation envisagée, prix de la formation, nombre de pages de durée de la formation. Ce dossier doit être déposé auprès du FGDFPR (Fonds de Gestion des Droits à la Formation des Personnages de Roman) au plus tard le troisième jour précédant la pleine lune descendante lorsque celle-ci est dans la maison du Capricorne en quatrième décan de la cinquième semaine du mois. Durant la formation, le salarié absent conserve l’intégralité du salaire et son poste ne peut être remplacé.

 Titre II : Je peux licencier comme un porc les gens qui me cassent les burnes ou si je décide de délocaliser parce qu’un Chinois, ça coûte moins cher qu’un Français

Article 5 : La vulgarité ne sera plus utilisée, conformément à l’article 1, à moins qu’une situation impérieuse le nécessite et avec l’accord des salariés à la majorité absolue relative (soit 2,73% de la masse salariale globale de l’entreprise).

Article 6 : Si le patronat, représenté en la personne de M. Comte Anonyme, intervient dans l’histoire, il se doit de démissionner immédiatement de son poste de directeur et de confier la suite de l’histoire à un autre écrivain (cf. Article 2). En revanche, en cas de place vacante pour cause de démission de la direction, il sera interdit que l’histoire soit reprise par M. Houellebecq ou un de ses potes du Café qui se déflore.

Article 7 : En cette période de crise économique, il devient difficile à la direction de garantir les avantages et le maintien des salaires pour tous les personnages présents dans le Remplaçant. Aussi, il est autorisé à la direction de licencier un personnage tous les 2 chapitres effectifs sans préavis, sans indemnités de licenciement et sans aucun accord d’aucune sorte et aucun remords aussi, faut pas déconner non plus ! Un personnage ainsi éjecté ne sera pas remplacé. Dans ce cas unique, il est autorisé à la direction, représentée en la personne de M. Comte Anonyme, d’intervenir dans l’histoire sans qu’aucun manquement ne puisse lui être attribué (notamment l’article 2 qui est clairement abusif, mais bon, ce n’est pas grave, ce sont toujours les mêmes qui font les efforts…).

Titre III : Évolution du rôle qui incombe à M. Spetcher.

Article 8 : Au cours des séances de négociations visant à statuer sur cet accord, M. Spetcher s’est montré virulent dans ses propos, et a mené la direction à statuer sur son sort. En effet, les propos intolérables qu’il a tenus envers le patronat, le comparant avec un ustensile à excrément, ont poussé la direction, représentée par M. Comte Anonyme, de prendre la lourde décision, en accord avec M. Vincent G., représentant du personnel, de licencier M. Harold Spetcher.

Ce licenciement prend effet immédiatement pour une durée non encore fixée. Ce temps de licenciement pourrait être définitif si M. Harold Spetcher ne revenait pas sur ces propos.

Article 9 : Le rôle du marchand de jouets, tenu par M. Harold Spetcher dans Le Remplaçant, étant capital pour la suite de l’histoire, la place occupée ne peut rester vacante. En l’occurrence, la direction, en concertation avec les salariés, représentés par M. Vincent G., représentant du personnel, décide de mettre en place un remplaçant qui reprendra à son compte le rôle tenu par M. Harold Spetcher. Ce remplacement est, dans un premier temps, un Contrat à Durée Déterminée de 5 chapitres. Si, passé cette date, M. Harold Spetcher n’était revenu sur ses propos outrageants, le contrat se transformerait d’office en Contrat à Durée Indéterminée pour toute la fin de l’histoire du Remplaçant.

Article 10 : La direction, souveraine dans les recrutements, décide de confier le rôle de M. Harold Spetcher à M. Thou Pheng. En contrepartie de ses fonctions, M. Thou Pheng percevra une rémunération forfaitaire mensuelle égale à 1/15ème de SMIC français pour un horaire mensuel moyen de 730,484398 heures. M. Thou Pheng n’aura pas accès aux avantages sociaux détenus par les autres salariés et n’est pas concerné par le contenu du présent accord.

***

 Annexe 1 : Liste des formations mobilisables au titre du passeport formation.

Formation 1 : Du cunnilingus au culinaire : la langue dans tous ses états.

Contenu : Au travers d’une rétrospective de la représentation de la langue dans l’art et dans la culture humaine, sera mise en avant la souveraineté de l’organe oral sur les autres parties du corps. Au cours de la formation seront abordés les thèmes de la langue en tant qu’organe mis en parallèle avec la langue en tant que moyen d’expression. À l’issue de la session de formation, le stagiaire pourra mettre en avant une pratique assidue de la langue et une facilité à converser avec les plus grands pour bien leur lécher le rectum ; une sorte d’usage de la langue dans tous les sens du terme. Prix de la formation : 15 256 € HT. Durée de la formation : 8 pages.

Formation 2 : De la rhétorique antique au discours moderne, l’art du « bien parler ».

Contenu : Après une étude de la rhétorique classique en tant qu’art de l’éloquence, jusqu’à l’étude des discours les plus importants des XXe et XXIe siècles humains, cette formation s’attachera à vous apprendre de façon concrète toutes les composantes de la fabrication d’un « bon discours ». La première partie du cours s’articulera sur l’apprentissage des 5 composantes de la rhétorique classique : l’inventio, la dispositio, l’elocutio, l’actio et la memoria. Cet apprentissage se fera sur la base de textes classiques, de Protagoras à Bossuet, en passant bien entendu par Aristote, Platon ou bien encore Bernard Lamy. La seconde partie de la formation s’intéressera plus particulièrement à l’apport de la linguistique moderne sur le discours en se concentrant sur l’approche par les trois verbes : convaincre, délibérer, persuader. Cette séquence sera illustrée par une analyse approfondie des plus grands discours des XXe et XXIe siècles humains : « I have a Dream » de Martin Luther King, « Demain, vous voterez l’abolition de la peine de mort » de Robert Badinter, « Elles sont 300 000 chaque année » de Simone Veil ou encore « A more Perfect Union » de Barack Obama. Cette liste est non exhaustive et est susceptible d’être modifiée ou allongée. À la fin de la formation, le candidat sera en mesure de maîtriser parfaitement l’art oratoire en ayant acquis une connaissance parfaite des figures de la rhétorique. Prix de la formation : 8 756 € HT. Durée de la formation : 12 pages.

Formation 3 : Études des fonctions métalinguistiques. Dit comme ça, ça à l’air super chiant comme formation, alors qu’en fait, on va juste faire de la grammaire à outrance… Bon ok, ce n’est pas non plus super attrayant, mais bon, il fallait une troisième formation.

Contenu : Cette formation est divisée en 4 séquences. La première partie se consacrera à l’analyse des fonctions du langage tel que Jakobson les a définies : fonction métalinguistique, fonction phatique, fonction poétique, fonction référentielle ou dénotative, fonction expressive ou émotive, fonction connotative. La seconde séquence du cours se consacrera à la caractérisation d’un texte au travers de l’étude des énoncés (discours vs. Récit), des genres (fable, farce, roman, conte, nouvelle, théâtre, poésie, etc.) et registres littéraires (pathétique, fantastique, épique, etc.). La troisième partie de la formation se bornera à l’apprentissage des différentes figures de styles (allégorie, catachrèse, synecdoque, métonymie, hypotypose, etc.). Enfin, la quatrième et dernière composante du cours sera une mise en pratique des acquis des éléments précédents auxquels viendra s’ajouter de l’enrichissement du vocabulaire pour l’analyse littéraire. Prix de la formation : 206 € HT. Durée de la formation : 3 pages.

Publicités